Plan d'accès au CRDH Contactez-nous Flux RSS de Fondamentaux.org

thCA3YRT9Z

Les étudiants du CRDH participent chaque année aux grands concours internationaux de plaidoirie où ils représentent l’Université Paris II à l’international, ce qui contribue au rayonnement de l’Université tout en permettant l’ouverture de chacun à la vie internationale, le renouvellement des compétences et le passage de relais entre les anciens et les nouveaux. Evoluant dans le cadre du CRDH et bénéficiant du coaching actif et vigilant des chercheurs associés et impliqués, avec le soutien de l’Association des étudiants du CRDH et le support financier du Fonds social universitaire d’aide à l’initiative étudiante (FSDIE), nos équipes se distinguent habituellement dans ces compétitions, qu’il s’agisse du concours René Cassin en droit international et européen des droits de l’homme (première équipe en 2004, deuxième équipe en 2011) ou du concours Jean Pictet de droit humanitaire (deuxième équipe francophone en 2005, en 2008 et en 2011). Le CRDH prend également part depuis quelques années aux concours organisés par la Croix-Rouge ainsi qu’aux concours de procès simulés Charles Rousseau ou Jessup, et depuis 2012-2013 au concours Habeas Corpus.

 

1. Le concours René Cassin. L’équipe du CRDH – composée de Romain BARNABE, Anna GLAZEWSKI et Mélanie TROUVE – qui représentait l’Université Paris II à la 26° édition du concours européen de plaidoiries René Cassin a plaidé en finale à Strasbourg dans la grande salle d’audience de la Cour européenne des droits de l’homme, le 19 avril 2011. Seize équipes avaient été préalablement qualifiées, à la suite d’une première phase de sélection sur la base des mémoires écrits, et l’équipe du CRDH s’est classée deuxième, derrière le Collège européen de Bruges, en devançant les autres Universités participant au concours. Les lauréats bénéficiaient du soutien continu de leur coaches Anne BERTIN, Aurélie GUITTON, Julia LEVIVIER, Anaïs SCHILL, Céline TERRIEN. En 2004 déjà, l’équipe du CRDH menée par Nicolas BENOIT s’était hissée en finale du concours.

 

2. Le concours Jean Pictet. Les équipes du CRDH ont été finalistes à trois reprises, en 2005, en 2008 et en 2011, de cet illustre et prestigieux concours de droit international humanitaire. En 2011, l’équipe du CRDH a illustré une fois encore l’Université Paris II en se hissant en finale lors de la 22e session francophone et en frôlant la finale internationale: nos candidats, Estelle BOIJAUD, Marie-Christine DALE et Etienne QUILLET ont bénéficié des conseils de leurs coaches Anne BERTIN, Aurélie GUITTON, Julia LEVIVIER, Anaïs SCHILL, Céline TERRIEN. Le jury a par ailleurs décerné le prix Gilbert-Appolis du meilleur orateur à Etienne QUILLET. Pour la session 2009, le CRDH s’est encore signalé grâce au travail de l’équipe composée d’Aurélie GUITTON, Alicia HARTMANN et Romain CLERCQ-ROQUES, la première ayant été retenue parmi les prétendants au prix Gilbert-Appolis. En 2008, alors que le concours Jean Pictet fêtait sa vingtième édition à Schwarzenburg (Suisse), Sophie CLAVET, Julia LEVIVIER (désormais allocataire de recherche-moniteur à Paris II, chercheur-associée au CRDH, et coache fidèle) et Olivier RANDON, s’étaient tout particulièrement distingués en participant à la finale francophone. Olivier RANDON avait également été retenu alors parmi les prétendants au prix Gilbert-Appolis du meilleur orateur. En 2013, en Thaïlande, Laurence BRUNET-BALDWIN, Hélène DELMAY et Joëlle PILORGE sont arrivées en demi-finale – sur 15 équipes francophones.

 

3. Les concours de la Croix-Rouge.

 

Le concours de procès simulé de la Cour pénale internationale organisé par la Croix-Rouge belge. En 2009, l’équipe du Master représentant l’Université Paris II s’est distinguée aussi lors du concours de procès simulé de la Cour pénale internationale organisé par la Croix-Rouge belge à Bruxelles. C’était la première participation des étudiants du Master à un concours qui depuis dix ans réunit des équipes francophones dans le cadre d’une simulation de procès de la Cour pénale internationale autour d’un cas pratique. L’équipe composée de Jennifer NAOURI et Philippe-Henry HONEGGER a remporté le prix de la meilleure plaidoirie. L’équipe était suivie et soutenue comme toujours avec succès par Julia LEVIVIER.

 

Le concours de la Croix-Rouge française en droit international humanitaire. L’équipe de Paris II s’est illustrée une nouvelle fois, au cours de l’édition 2012 du concours de la Croix-Rouge française en droit international humanitaire qui s’est tenue le 31 mars à Paris (École militaire), en remportant le quiz en droit international humanitaire et droit international pénal ainsi que le prix des meilleures conclusions écrites dans l’épreuve du procès simulé devant la Cour pénale internationale. Nos plaideurs ont été félicités pour la qualité de leur plaidoirie. L’équipe était composée de Yulia DYUKOVA, Sattva GOLTARA et Carole MENARD (M2 Droit international public) pour le quiz, et d’Alexandre BRIDOUX et Élodie SIMON pour le procès simulé. Le coaching était assuré par Jill BRUMIER, doctorante et allocataire de recherche à Paris II, chercheure au CRDH et à l’IHEI, diplômée du Master 2 Droits de l’homme et droit humanitaire, assistée de Philippe-Henry HONEGGER, diplômé du même M2, pour l’entraînement oral aux plaidoiries.

 

4.  Le concours de plaidoirie « Habeas Corpus ». En 2013, l’équipe de Paris II a remporté la « Petite finale » du concours de plaidoirie Habeas Corpus contre l’Université de Montpellier, se plaçant troisième au classement général derrière Lyon et Saint-Etienne. Hélène MARTIN et Amélie DE COLNET (M2 Droits de l’homme et Droit humanitaire Paris II) ont plaidé à Lyon, avec force conviction, dans une affaire concernant principalement la liberté de religion, assistées de leur conseiller juridique Caroline THIRIOT (M1 Droit international Paris I), devant un jury présidé par le Professeur Marc OLLIVIER, doyen de l’Université Catholique de Lyon. L’équipe était encadrée par des coaches issus des promotions précédentes, Romain BARNABE, Anna GLAZEWSKI et Mélanie TROUVE (promotion 2011 du M2 Droits de l’homme et Droit humanitaire Paris II). Ce résultat était d’autant plus remarquable qu’il s’agissait de la première participation d’une équipe de Paris II à ce concours prestigieux.